Vous êtes

Focus sur le plafonnement des frais bancaires 2019

plafonnement frais bancaires Dernièrement, une réunion a été organisée à l’Élysée entre le président Emmanuel Macron et les patrons des plus grandes banques de France. L’objectif : trouver une solution concernant la hausse des tarifs bancaires. Les deux parties ont convenu de ne pas augmenter les tarifs bancaires pour les particuliers durant cette année 2019. Par contre, les frais d’incidents bancaires seront à leurs tours plafonnés de manière pérenne, et cela pour le public dit fragile. Plafonnement frais bancaires 2019 : arnaque ou réalité ? Découvrez notre article sur le sujet ainsi que notre avis pour optimiser vos frais bancaires.

D’où provient la décision de ne pas augmenter les tarifs bancaires ?

Cette décision a été prise trois semaines après le début de la crise des « Gilets jaunes ». Le chef de l’État décrète à ce moment un état d’urgence sur le plan économique et social tout en annonçant la nouvelle au public. Le but de l’annonce était de créer un appel à la mobilisation de l’ensemble des acteurs.
Durant la réunion avec Emmanuel Macron, les dirigeants et les représentants des banques françaises ont confirmé leurs engagements à ne pas augmenter les tarifs et à plafonner les frais d’incidents pour une somme de 25 euros par mois. La mesure de plafonnement sera bénéfique pour 3,6 millions de personnes vivant en France. De plus, les engagements adoptés par les chefs d’entreprises sont l’équivalent de 500 à 600 millions de pouvoir d’achat à redistribuer directement pour les Français.

Quels sont les avantages pour les professionnels ?

Bien que la mesure de non-augmentation des tarifs concerne uniquement les particuliers, le chef de l’État n’a pas oublié les professionnels, surtout les PME et les TPE. En effet, Emmanuel Macron demandait aussi aux banques d’instaurer un système d’accompagnement pour les artisans, les commerçants ainsi que les petites entreprises. Il faut préciser que ces secteurs sont les plus touchés par la crise due aux blocages et aux dégradations qui proviennent généralement du mouvement des « Gilets jaunes ».

plafonnement frais bancaires Mis à part la décision de ne pas accroître les tarifs bancaires, Emmanuel Macron encourage également les grands acteurs à participer à la « part active » sur la concertation territoriale qui ne finira qu’en début mars. Cette concertation a pour but de proposer aux banquiers des mesures strictes qui facilitent l’accès à des crédits pour les particuliers. Cependant, la condition imposée, c’est que le crédit s’adresse aux particuliers voulant investir dans la transition écologique.

De ce fait, les plus grandes banques de France ont réaffirmé leur engagement pour étudier chacun des cas qui se présentent, que ce soit pour les commerçants, les artisans ou bien les entreprises. De plus, ces banques prennent la décision de travailler en collaboration avec les différentes entités afin de trouver des solutions adéquates à leurs activités. Les dirigeants ont par la suite demandé au médiateur de crédit de se mobiliser pour mieux répondre aux attentes des TPE.

Plafonnement frais bancaires 2019 : découvrez notre avis

Cette décision de ne pas augmenter les frais bancaires en 2019 est une excellente nouvelle pour les particuliers. Mais à notre avis la clé pour réduire ses frais bancaires passe aussi par le choix de sa banque. En effet tous les établissements financiers ne pratiquent pas les mêmes tarifs. A notre avis les banques en ligne sont celles qui offrent le plus de souplesse et des frais bancaires bas de part leur structure 100% en ligne qui engendre moins de dépenses que les banques installées en agence. 

Nous vous recommandons plus particulièrement la banque à distance Boursorama Banque qui est leader de son marché depuis 10 ans déjà. Si vous désirez en savoir davantage sur cette banque en ligne vous pouvez cliquer sur le bouton ci-dessous ou consulter notre comparatif.

Découvrez Boursorama Banque

Articles liés

Laisser un commentaire